AGENDA________________________
Dcs Yves Thilmans - 23 fvrier 2018
Voir rubrique Documents Bulletin de Liaison
Compte-rendu de Assemble gnrale ordinaire du 3 fvrier 2018 - Samedi 10 fvrier 2018
Aller dans la rubrique Prsentation
Assemble Gnrale Ordinaire - Samedi 3 fvrier 2018
Voir dtail la rubrique Documents Bulletins de liaison
Prsentation de l'ouvrage TIRAILLEURS SENEGALAIS Tmoignages pistolaires 1914-1919 - Mercredi 11 Mars 2015
Pierre ROSIERE-Mamadou KONE-Cyr DESCAMPS prsenteront l'ouvrage l'Institut Franais 18h30
Prsentation du livre les Garnisons de Gore - Lundi 5 Mai 2014
19 heures l'Institut franais de Dakar (89, rue Joseph Gomis) prsentation du livre "Les Garnisons de Gore" de Maurice MAILLAT.
Message de Stephen Grant, membre d'honneur de l'AAMHIS - mardi 18 fvrier 2014
Livres sur Strickland, consul amricain Gore Lien : http://www.youtube.com/watch?v=M-wrBKbOSF8

Salle 6: MEGALITHES

MOBILIER

- Deux panneaux fixés au mur (n° 12 et 13).- Une vitrine plate (n°27)

- Deux vitrines hautes fixées au mur (n° 25 et 26)- Une grille en tubes carrés de 35, supportant un panneau de texte et trois dessins (n° 14 à 17)

- Une pierrre-lyre contre le mur du fond.

Panneau n°12: Matériaux contreplaqué de 15 sur cadre de bois ; dimensions 115 x 160 cm. Texte (50 x 73 cm).

Le mégalithisme en Sénégambie.

Est qualifié de mégalithique, un monument constitué de blocs de pierre bruts, de grandes dimensions et non appareillés. De tels édifices existent dans toutes les parties du monde, sans pour autant appartenir à une culture unique. Leur construction répond en effet à une étage de l’évolution de groupes humains qui, parvenus technologiquement à maîtriser le maniement d’un matériel lourd (mais non l’appareillage de celui-ci) et ayant atteint un niveau de structure sociale permettant les travaux en commun, sont animés de préoccupations métaphysiques suffisamment intenses.

En Sénégambie, l’aire mégalithique couvre une partie des régions du Sine-Saloum et du Sénégal Oriental, ainsi que du territoire gambien. Elle s’étend sur 250 km d’Est en Ouest, et sur près de 150 km du Nord au Sud. Cette vaste zone est parsemée de monuments de divers types (voir panneau suivant), considérés comme mégalithiques, quoique les blocs latéritiques de grandes dimensions qui les constituent ne soient pas bruts mais taillés. Il s’agit donc d’un mégalithisme évolué. Des datations par le radiocarbone effectuées sur du matériel trouvé au cours de fouilles indiquent que les monuments mégalithiques ont été édifiés du IIe siècle avant notre ère au XVIe siècle après.

Aucune hypothèse cohérente n’a encore pu être émise sur les causes de la disparition de cette civilisation mégalithique Sénégambienne. Les types de monuments, le nombre et la disposition des inhumations que tous renferment, le rituel qui les accompagne commencent à être bien connus, grâce aux fouilles. La race négro-africaine des édificateurs a également été attestée. Par contre, l’appartenance ethnique des auteurs de cette civilisation n’a pas encore été élucidée, et le souvenir de ces derniers semble s’être perdu dans les traditions.

A côté du texte, une carte de 70 x 90 cm sur les monuments mégalithiques avec inscription : "D’après Martin et C. Becker, 1977".

Panneau n°13 A réaliser. Photo géante de pierre-lyre sur fond de monolithe.

Texte et dessins fixés sur la grille (de gauche à droite) :

Premier panneau (n° 14) Matériaux : contreplaqué de 10 ; dimensions 95 x 96 cm.

 

 

 

Texte   Les types de monuments mégalithiques et leur contenu.

En Sénégambie, 1924 sites mégalithiques ont été recensés, comprenant 16 320 monuments qui se subdivisent en plusieurs types. Ceux-ci sont apparentés, étant toujours constitués d’une structure circulaire (le monument principal), à l’Est de laquelle peuvent être implantés un ou plusieurs monolithes (pierre ou ligne frontale). Quatre types principaux peuvent être distingués :

1- Le cercle mégalithique, constitué par une enceinte circulaire de monolithes en latérite, de forme sensiblement cylindrique. A l’Est de ce monument principal, trouvent le plus souvent soit un ou plusieurs monolithes cylindriques, soit une ou plusieurs pierres bifides. Ces dernières peuvent être en forme de diapason (pierre-lyre du fond de la salle) ou en V.

2- Le tumulus-pierrier, éminence dont la couche superficielle est constituée de très nombreux blocs de latérite. A L’Est de ce monument principal, peuvent se trouver, comme dans le cas précédent, un ou plusieurs monolithes.

3- Le cercle-pierrier, constitué par un anneau de blocs de latérite dépassant légèrement la surface du sol. A nouveau, un ou plusieurs monolithes peuvent être implantés à l’Est du monument principal.

4- Le tumulus-mégalithique comporte un amas de terre, à l’Est duquel on peut trouver un ou plusieurs monolithes.

Les fouilles ont permis de constater que tous ces monuments, quelque soit leur type, contiennent des inhumations. Dans les cercles mégalithiques et dans les tumulus-pierriers, le nombre des squelettes exhumés varie considérablement (2 à 59) selon les sites. Par contre, deux cercles-pierriers fouillés ne contenaient qu’un seul squelette. Quant au seul tumulus-mégalithique fouillé jusqu’à présent, son centre renfermait trois inhumations.

Les fouilles ont permis de mettre en évidence quelques traits culturels des constructeurs de monuments mégalithiques : dans certains cas, les défunts étaient accompagnés d’armes et d’objets de parure ; les lances avaient toujours leur extrémité repliée volontairement ; lorsque des poteries avaient été déposées au pied des monolithes leur fond avait toujours été percées intentionnellement ; un chien avait été inhumé dans quelques monuments. Certains crânes présentaient les mutilations dentaires.

Deuxième panneau (n°15) Matériaux : contreplaqué de 10 ; dimensions 50 x 96 cm.

Légende du dessin : Types de monuments mégalithiques (vus de dessus) : Cercle mégalithique, Tumulus-pierrier, Cercle-Pierrier, Tumulus mégalithique.

Troisième panneau (n°16) Matériaux contreplaqué de 10 ;dimensions 50 x 95 cm.

Légende du dessin : Types de monuments mégalithiques (coupe). Cercle mégalithique, Tumulus-pierrier, cercle-pierrier, Tumulus mégalithique.

Quatrième panneau (n°17) Matériaux contreplaqué de 10 ; dimensions 50 x 95 cm.

Légende du dessin : Cercle mégalithique de Sine-Ngayène.

1- Monolithe

2- Inhumation superficielle

3- Inhumations profondes (24 personnes). Moulage du centre de la salle

Dimensions générales : 60 x 172 x 217 cm.

Légende Moulage effectué au cours de la fouille d’un des 51 cercles mégalithiques du site de Sine-Ngayène (30 km de Nioro du Rip).

Certains crânes reposent directement les uns sur les autres (inhumations simultanées).

Deux fers de lance visibles.

Observation : Le moulage a été effectué en plâtre et en trois morceaux non-jointifs (les parties périphériques se recouvrant). L’épaisseur des morceaux était variable. On a mis les surfaces de chacun des trois morceaux au même niveau, bourré le dessous par un mélange plâtre-ciment et scié les parties recouvrantes.

© AAMHIS 2013 - Musée Historique Gorée (Sénégal) – Tél (221) 33 842 77 60 < aamhisgoree@gmail.com >   Credit
Conception: