AGENDA________________________
Prsentation publique au centre socio-culturel Joseph Ndiaye de Gore 11 h - Samedi 17 novembre 2018
Du " Phnix des Tropiques ",manuscrit indit de Maurice Maillat en 5 tomes Gore la Signare , Gore la Ngrire , Gore la Franaise .
Dcs Yves Thilmans - 23 fvrier 2018
Voir rubrique Documents Bulletin de Liaison
Compte-rendu de Assemble gnrale ordinaire du 3 fvrier 2018 - Samedi 10 fvrier 2018
Aller dans la rubrique Prsentation
Assemble Gnrale Ordinaire - Samedi 3 fvrier 2018
Voir dtail la rubrique Documents Bulletins de liaison
Prsentation de l'ouvrage TIRAILLEURS SENEGALAIS Tmoignages pistolaires 1914-1919 - Mercredi 11 Mars 2015
Pierre ROSIERE-Mamadou KONE-Cyr DESCAMPS prsenteront l'ouvrage l'Institut Franais 18h30
Prsentation du livre les Garnisons de Gore - Lundi 5 Mai 2014
19 heures l'Institut franais de Dakar (89, rue Joseph Gomis) prsentation du livre "Les Garnisons de Gore" de Maurice MAILLAT.
Message de Stephen Grant, membre d'honneur de l'AAMHIS - mardi 18 fvrier 2014
Livres sur Strickland, consul amricain Gore Lien : http://www.youtube.com/watch?v=M-wrBKbOSF8

Salle 5: SITES DU FLEUVE

MOBILIER

‑ Un panneau fixé au mur (n°11)

‑ Quatre vitrines plates (n° 19, 21, 22, 24).

‑ Deux vitrines hautes fixées au mur (n° 20, 23).

- Une fresque sur le mur du fond.

 

Panneau n°11: Matériau : contreplaqué de 15 sur cadre de bois ; dimensions 118 x 160 cm.

texte (50 x 145 cm)    Sites de la vallée du fleuve Sénégal

Les sites protohistoriques de la vallée du fleuve Sénégal correspondent à d’anciens lieux l’habitat. Ils comprennent des débris d’habitations, des amas de détritus, des restes de fourneaux ayant servi au traitement du fer, ainsi que des inhumations. Ils se présentent de nos jours sous l’aspect de surfaces planes ou légèrement bombées, parsemées de vestiges archéologiques, des tessons principalement. L’étendue de ces surfaces est très variable, allant d’une dizaine de mètres à plus d’un kilomètre. En profondeur, l’épaisseur des niveaux archéologiques peut atteindre deux mètres.

Plus de 300 de ces sites ont été recensés sur la seule rive sénégalaise (carte ci-dessous). Leur densité est du même ordre de grandeur sur la rive droite, mauritanienne.

Le cas du « trésor de Podor » (vitrine1) doit être mis à part, car les objets de parure qui le constituent n’ont pas été trouvés en fouille. En 1958, quelques bracelets ayant été mis au jour au cours de travaux publics, les habitants de Podor se mirent à creuser le sol aux alentours. Ils trouvèrent des objets en or qu’ils se partagèrent et qui ont disparu, ainsi que de nombreux bracelets, anneaux et perles en métal cuivreux. Certains de ceux-ci furent rachetés par l’IFAN. On ignore tout du contexte archéologique de ces objets, certainement indiens.

En ce qui concerne les résultats des investigations scientifiques, l’étude des tessons ramassés sur les différents sites lors des prospections a montré l’existence de plusieurs familles céramiques, telle celle de Tioubalel (vitrine 2 et 3), ou celle de Sinthiou-Bara (vitrine 4 à 6). Ces constatations témoignent de la diversité du peuplement ancien.

Des fouilles ont été menées sur différents sites. Les plus étendues ont été effectuées à Sinthiou-Bara (15 km à l’WNW de Matam). Elles ont permis de retracer divers aspects de la vie journalière d’une communauté dont les artisans montraient une particulière habileté dans le travail des métaux (fresque du fond de la salle).

Des datations relatives à ce site s’étendent du Ve au XIe siècle. Il semble que la disparition de la culture de Sinthiou-Bara doive être mise en rapport avec l’activité de l’émir almoravide Abu Bakr qui, après son retour définitif au Sahara en 1072, mena la guerre sainte contre les Soudanais.

(en dessous du texte, une carte des sites du fleuve (145 x 50) d’après V. Martin et C. Becker, 1974).

 

Vitrine n° 19  Plate (50 x 150 x 15 cm). Inscription sur le support : "Sinthiou-Bara".

Contient 15 pièces réparties sur 4 plateaux à savoir :

‑ 6 pièces (73‑21‑7 ; 73‑21‑8 ; 73‑21‑9 ; 73‑21‑11 ; 74‑7‑39 ; 75‑47‑8). Etiquette : "Clochettes en laiton. Site de Sinthiou-Bara".

‑ 1 pièce (73‑21‑22) Etiquette : "Disque en laiton décoré au repoussé. Site de Sinthiou‑Bara".Rem. Restauré au Musée du Fer, Nancy.

‑ 1 pièce (73‑21‑24). Etiquette : "Disque en argent décoré au repoussé. Site de Sinthiou‑Bara".Rem. Restauré au Musée du Fer, Nancy.

‑ 7 pièces (73‑21 éléments de chaîne ; 73‑21‑15 ; 73‑21‑17 ; 73‑21‑18 ‑ 73‑21‑22 ; 75‑41‑14 ; 75‑41‑16). Etiquette : "Eléments de harnachement. Site de Sinthiou-Bara".

 

Vitrine n°20  Haute (90 x 60 x 52 cm). Don UNESCO. Inscription sur le support : "Sinthiou-Bara".

Contient 6 pièces (74‑42‑8 ; 74‑42‑10 ; 77‑1‑21 ; 77‑1‑23 ; 77‑1‑25) Etiquette : "Poteries faisant partie d’un dépôt intentionnel trouvé au cours des fouilles sur le site de Sinthiou-Bara".

 

Vitrine n°21  Plate (50 x 150 x 15 cm). Inscription sur le support : "Sinthiou-Bara".

Contient 73 pièces réparties sur 5 plateaux, à savoir :

‑ 2 pièces (73‑21‑1 ; 73‑21‑3). Etiquette : "Bracelets en laiton. Sinthiou-Bara".

‑ 2 pièces (76‑5‑28, disque perforé ; 78‑3‑3, tesson émaillé). Etiquette : "En haut, disque en terre cuite servant à la fabrication de cordes. En bas : fragment de poterie émaillé venue du Maghreb à travers le Sahara (Site de Sinthiou-Bara)".

‑ 1 pièce (76‑5‑25). Etiquette : "Collier en rondelles de coquillage (arches). Site de Sinthiou-Bara".

‑ 3 pièces (77‑1‑37 conus ; 77‑1‑15 bois ; 77‑1‑39 fer). Etiquette : "Pendeloques. De haut en bas : coquille de Conus perforée, fer bois (Site de Sinthiou-Bara)".

‑ 65 pièces (dont 57 viroles 74‑7‑1 ; 74‑7‑7 ; 74‑7‑44 ; cinq fois 76‑5‑25 ; 57 fois sans n°). Etiquette: "Perles. En haut : en amazonite (roche de couleur verte). Au centre : en laiton (viroles trouvées en grand nombre). En bas : en roche (schiste) et en coquillage "Site de Sinthiou-Bara".

 

Vitrine n°22  Plate (50 x 150 x 15 cm). Sénégal-Miroir. Inscription sur le support :

Contient 7 pièces (trois fois 81‑24 ; 81‑31 ; 79‑13‑22 ; pas n°) réparties sur 7 plateaux. Etiquette : "Disques perforés en terre cuite. Se retrouvent sur plusieurs sites protohistoriques du fleuve Sénégal. Servaient probablement au tressage de cordes".

 

Vitrine n°23  Haute (90 x 60 x 52 cm). Don UNESCO. Inscription sur le support : "Tioubalel".

Contient 3 pièces (77‑7 ; 77‑88 ; 77‑10‑2‑31 ; 79‑13‑22 ; pas n°) Etiquette : "Poteries trouvées sur le site protohistorique de Tioubalel (rive gauche du fleuve Sénégal, au NNW de Saldé)".


Vitrine n
°24  Plate (50 x 150 x
15 cm). Inscription sur le support : "Podor".

Contient 8 pièces réparties sur 4 plateaux, à savoir :

‑ 4 pièces (59‑57‑3 ; 59‑57‑14 ; 59‑57‑15). Etiquette : "Bracelets de cheville en laiton (Podor)".

- 1 pièce (59‑57‑2). Etiquette : "Objet en métal cuivreux. Servait probablement de parure, passé à l’avant-bras (Podor)".

‑ 1 objet (59‑57‑20). Etiquette : "Clochette en métal cuivreux (Podor)".

‑ 2 objets (76‑5‑31 ; 76‑5‑32). Etiquette : "Pendeloques en calcédoine (Podor)".

 

Fresque sur le mur du fond : fresque peinte sur double mur en parpaings SABE ; enduit ciment blanc. Auteur : Maurice Richard dit Mohiss.

© AAMHIS 2013 - Musée Historique Gorée (Sénégal) – Tél (221) 33 842 77 60 < aamhisgoree@gmail.com >   Credit
Conception: