AGENDA________________________
Prsentation publique au centre socio-culturel Joseph Ndiaye de Gore 11 h - Samedi 17 novembre 2018
Du " Phnix des Tropiques ",manuscrit indit de Maurice Maillat en 5 tomes Gore la Signare , Gore la Ngrire , Gore la Franaise .
Dcs Yves Thilmans - 23 fvrier 2018
Voir rubrique Documents Bulletin de Liaison
Compte-rendu de Assemble gnrale ordinaire du 3 fvrier 2018 - Samedi 10 fvrier 2018
Aller dans la rubrique Prsentation
Assemble Gnrale Ordinaire - Samedi 3 fvrier 2018
Voir dtail la rubrique Documents Bulletins de liaison
Prsentation de l'ouvrage TIRAILLEURS SENEGALAIS Tmoignages pistolaires 1914-1919 - Mercredi 11 Mars 2015
Pierre ROSIERE-Mamadou KONE-Cyr DESCAMPS prsenteront l'ouvrage l'Institut Franais 18h30
Prsentation du livre les Garnisons de Gore - Lundi 5 Mai 2014
19 heures l'Institut franais de Dakar (89, rue Joseph Gomis) prsentation du livre "Les Garnisons de Gore" de Maurice MAILLAT.
Message de Stephen Grant, membre d'honneur de l'AAMHIS - mardi 18 fvrier 2014
Livres sur Strickland, consul amricain Gore Lien : http://www.youtube.com/watch?v=M-wrBKbOSF8

Gouverneurs du Sngal et Commandants particuliers de Gore

 

Extrait de  GOREE, PHOENIX DES TROPIQUES, manuscrit inédit de Maurice MAILLAT (1978)

 

 

Gouverneurs du Sénégal et Commandants particuliers de Gorée

de 1763 à 1960

 

 

I. Les Gouverneurs du Sénégal

 

À partir de 1763, l’administration du Sénégal et de Gorée est enlevée aux directeurs des Compagnies commerciales à privilèges. Saint-Louis n’ayant pas été restituée par les Anglais, seule Gorée demeure possession française.

 

Un représentant du pouvoir central administre au nom du Roi. Il prend alors le titre de :

Gouverneur de Gorée  et des dépendances côtières

 

1763 - 1765

Poncet de La Rivière

1765 – 1767

le chevalier d’Esménager

1767 – 1768

de La Gastière

1768 - 1772

de Rastel de Rocheblave

1772 - 1773

Boniface

1773 – 1777

Le Brasseur

1777 – 1779

Armény de Paradis

 

Le 30 janvier 1779, reprise de Saint-Louis par le corps expéditionnaire du duc de Lauzun.
Le Sénégal étant effectivement reconstitué par la réoccupation de sa ville principale, le représentant du Roi prend le titre de :

Gouverneur de la Colonie du Sénégal et de ses dépendances

 

1779

le duc de Lauzun

1779 – 1780

lieutenant de vaisseau Eyriès

1780 – 1783

Dumontet

1783 – 1785

de Repentigny

1785 – 1788

le chevalier Stanislas de Boufflers

1788 – 1789

lieutenant-colonel Blanchot de Verly (Intérim)

 

L’ordonnance du 28 janvier 1789 donne au délégué du pouvoir central le titre de :

Commandant et Administrateur Général du Sénégal et Dépendances

 

1789 – 1801

lieutenant-colonel Blanchot

1801 – 1802

colonel Lasserre (intérim)

1802 – 1807

chef de brigade Blanchot (décédé le 12/09/1807)

1807 – 1809

capitaine Levasseur (intérim)

 

Les Anglais occupent Gorée depuis 1800 et St-Louis depuis 1809 , lors de la restitution (qui ne sera effective qu’en 1817) le titre porté est celui  de :

Commandant et Administrateur pour le Roi du Sénégal et Dépendances.

 

1816 -1820

                         1818 -1819

colonel Schmaltz

Intérim du capitaine de frégate Fleuriau

1820 -1821

capitaine de vaisseau Le Coupe de Montereau

1822 – 1827

baron Roger (avocat) Désigné pour le poste, le cap. de frégate Bargues de Missiessy, meurt en mer en rejoignant Saint-Louis

1827

commissaire de la Marine Gerbidon

1828 – 1829

commissaire principal de la Marine Jubelin

1829 – 1831

capitaine de Vaisseau Brou

1831 – 1833

Renault de Saint-Germain (décédé à Gorée 18/10/1833)

1833

Intérim par Cageot puis capitaine de frégate Quernel

1834 – 1836

capitaine de frégate Pujol

1836 – 1837

lieutenant de vaisseau Malavois

1837

Intérim par l’officier de Marine Guillet

1837 – 1839

officier de Marine Soret

1839 - 1841

officier de Marine Charmasson

 

L’ordonnance du 7 septembre 1840 rétablit le titre de :

Gouverneur du Sénégal et Dépendances

 

1841 – 1843

capitaine de frégate Montagnies de La Roque

1843 – 1845

capitaine de frégate Bouët Wuillaumez

1845 – 1846

Ollivier

1846 – 1847

comte Bourdon de Gramont

1847 - 1848

capitaine de vaisseau Baudin

 

Sous la IIe République, le représentant du pouvoir prend le titre de :

Commissaire de la République

 

1848 - 1850

capitaine de vaisseau Baudin

 

Le Second Empire rétablit l’ancien titre :

Gouverneur du Sénégal et Dépendances

 

1850 – 1854

capitaine de vaisseau Prôtet

1854 – 1861

chef de bataillon du Génie Faidherbe

1861 – 1863

capitaine de vaisseau Jauréguiberry

1863 – 1865

colonel puis général Faidherbe

1865 - 1869

colonel Pinet Laprade

1869 – 1876

colonel Valière

1876 – 1881

colonel Brière de l’Isle

1881

capitaine de vaisseau de Launeau (décédé le 5/4/1881)

1881 – 1882

colonel de Spahis Canard

1882

capitaine de vaisseau Vallon

1882 – 1883

René Servatius

1883 – 1884

Intérim du colonel Bourdiaux

1884 – 1886

Seignac-Lesseps

1886 – 1888

Genouille

1888 – 1890

Clément Thomas

1890 - 1895

de Lamothe

 

Le décret du 26 juin 1895 place le Sénégal sous l’autorité du gouverneur général de l’A.O.F.

Gouverneur Général ayant administré le Sénégal :

 

1895 – 1900

Chaudié

1900 - 1902

Victor Ballay

 

À partir de 1902, le Sénégal est administré par un Lieutenant-Gouverneur qui relève, comme tous les gouverneurs des Colonies de l’AOF, de l’autorité du Gouverneur Général.

 

Lieutenant-Gouverneur ayant administré le Sénégal :

 

1902 – 1908

Camille Guy

1908 – 1909

Gourbeil

1909 – 1910

Peuvergne

1910 – 1914

Cor

1914 – 1916

Antonetti

1916 – 1921

Levecque

1921 – 1926

Didelot

1926 – 1929

Jore

1929 – 1936

Beurnier

1936 - 1937

Lefebvre

 

À partir de 1937, le titre de lieutenant-gouverneur est remplacé par celui de gouverneur.

Gouverneurs du Sénégal :

 

1937 – 1938

Lefebvre

1938 - 1941

Parizot

1941 – 1943

Rey

1943 – 1944

Deschamps

1944 – 1945

Dagain

1945 – 1946

Maestracci

1946 – 1947

Oswald Durand

1947 - 1950

Wiltord

1950 – 1952

Bailly

1952 – 1953

Geay

1953 – 1954

Goujon

1954 – 1955

Jourdain

1955 – 1957

Colombani

1957 – 1958

Lami

1958 - 1960

Lami (avec le titre de Haut Commissaire)

 

 

En 1924, devant l’importance prise par Dakar, est créée une Circonscription de Dakar et Dépendances comprenant Gorée et la Presqu’île du Cap-Vert jusqu’à Pout. De 1924 à 1931 elle est administrée par le Gouverneur Vadier, puis à partir de 1931 par l’Administrateur puis Gouverneur Ponzio.

Après 1945, plusieurs titulaires dont je n’ai pas les noms ou dont je ne me souviens plus, le dernier en date (1960) est le Gouverneur Colin.

 

II. Les Commandants particuliers de Gorée 

 

Le Gouverneur résidant à Saint-Louis et les territoires situés au Sud de Gorée dépendant administrativement de l’île, un Commandant particulier de Gorée est chargé, sous l’autorité du Gouverneur, d’administrer l’île et ses dépendances :

 

1816

lt-cl Guérin de Foncin (décédé à Bel Air le 25/9/16 avant la restitution)

3/2/1817 au 21/9/1817

Intérim le capitaine Bertrand Baignères

21/9/1817 – 24/4/1818

de Gavot, lieutenant-colonel de la Garde à Cheval

25/4/1818 – 23/5/1882

Hervé Hubert, capitaine de frégate

24/5/1822 -17/4/1823

Cogniasse de Laye, chef de bataillon (intérim)

18/4/1823 – 25/4/1824

baron Hugon, capitaine de frégate

26/4/1824 – 24/1/1832

Charles Hesse, capitaine de frégate

25/1/1832 – 26/6/1832

Fort, chef de bataillon d’Infanterie  (intérim)

30/6/1832 – 11/5/1833

Quernel, capitaine de frégate

12/5/1833 – 24/6/1836

Malavois, lieutenant de vaisseau ER

24/6/1836 – 14/4/1845

Dagorne, capitaine de frégate

 

À partir de 1845, Gorée devient le chef-lieu de la Division Navale des Côtes d’Afrique, mais conserve son Commandant particulier ; les chefs de la division navale tels Bouët-Wuillaumez, le capitaine de vaisseau Baudin, l’amiral Laffon de Ladebat, ont légalement leur point d’attache à Gorée, mais sont constamment en croisière sur les côtes du golfe de Guinée.

 

15/4/1845 – 11/1/1846

Caille, lieutenant-colonel

12/6/1846 – 6/5/1847

Petit, capitaine de corvette

7/5/1847 – 26/7/1848

Gachot, capitaine de frégate

26/1/1849 – 3/3/1849

Parent, chef de bataillon du Génie (intérim)

4/3/1849 – 26/4/1853

Aumont, capitaine de frégate

27/7/1849 – 25/1/1853

Roche, capitaine d’Artillerie (intérim)

27/4/1853 – 31/10/1854

Robert, lieutenant de vaisseau (intérim)

 

Le décret du 1er novembre 1854 place l’administration de Gorée et dépendances sous l’autorité du chef de la division navale des Côtes Occidentalesd’Afrique, qui prend en sus le titre de Commandant supérieur des Établissements des Côtes Occidentales d’Afrique et qui est secondé par un Commandant particulier à Gorée.

Gorée et Dépendances devient alors une colonie distincte du Sénégal (auquel elle n’est plus rattachée) qui comprend les territoires et postes français jusqu’au golfe de Guinée (Gabon).

 

Commandant supérieur :

1/1/1854 - 1856

Montléon, capitaine de vaisseau

1856 – 26/4/1859

Protet, capitaine de vaisseau

 

Commandant particulier de Gorée :

 

1/11/1854 – 19/8/1855

Ropert, capitaine de frégate

20/8/1855 – 15/1/1858

d’Alteyrac, capitaine de frégate

16/1/1858 – 2/3/1859

Cools, Sous-Commissaire de la Marine (intérim)

 

Le décret du 20 février 1859 annule l’innovation de 1854 et replace Gorée et ses dépendances sous l’autorité du Gouverneur du Sénégal ; le Commandant supérieur disparaît mais le Commandant particulier demeure ; avec la création des arrondissements il prend le titre de Chef du 2° Arrondissement. Vont se succéder :

 

Dates

Titulaires

Intérimaires

3/3/1859 – 30/4/1865

Pinet-Laprade, chef de bataillon, puis colonel du Génie

 

25/1/1861 - 2/1/1862

 

Cornu,

chef de bataillon d’Infanterie de Marine

3/5/1863 – 15/7/1863

 

Fontaine, commissaire-adjoint de la Marine

12/7/1864 – 15/12/1864

 

Martin des Pallières, Lt-colonel d’Infanterie de Marine

1/5/1865 – 6/05/1870

Pas de titulaire

 

1/5/1865 – 15/10/1865

 

Ringot,

chef de bataillon d’Infanterie de Marine

16/10/1865 – 24/6/1866

 

Flize, chef de bataillon d’Infanterie de Marine

25/6/1866 – 20/1/1867

 

Mailhetard, chef d’escadron d’Artillerie de Marine

21/1/1867 – 24/5/1867

 

Flize, chef de bataillon d’Infanterie de Marine

25/5/1867 – 4/10/1867

 

Roffer, chef de bataillon d’Infanterie de Marine

5/10/1867 - 6/5/1870

 

Mailhetard, chef d’escadron d’Artillerie de Marine

7/05/1870 – 14/06/1880

Canard, chef d’escadron puis lt-colonel de cavalerie

 

11/7/1872 – 29/11/1872

 

Périchout, capitaine d’Artillerie de Marine

27/5/1874 – 15/11/1874

 

Wendling, chef de bataillon d’Infanterie de Marine

27/6/1877 – 15/11/1877

 

Gabet, chef de bataillon d’Infanterie de Marine

27/5/1879 – 29/11/1879

 

Boislevé, chef de bataillon d’Infanterie de Marine

15/6/1880 – 17/5/1882

Jacquemart, capitaine de frégate

 

18/5/1882 – 11/10/1882

d’Etienne, capitaine de frégate

 

 

D’Etienne sera le dernier Chef du 2° arrondissement, le décret du 12 octobre 1882 supprime ce poste. Gorée et ses dépendances passent alors sous l’administration directe du Gouverneur du Sénégal, représenté sur place par un Délégué à l’Intérieur résidant d’abord à Gorée puis ensuite à Dakar.

 

Nous ajoutons à ces listes celle des gouverneurs généraux de l’AOF, qui ont résidé à Saint-Louis de 1895 à 1902, à Gorée de 1902 à 1907 puis à Dakar.

 

Les Gouverneurs Généraux de l’Afrique Occidentale Française

 

1895-1900

Jean-Baptiste Chaudié

1900-1902

Noël Victor Ballay

1902-1908

Ernest Roume

1908-1916

William Merlaud-Ponty

1916-1917

Marie-François Clozel

1917-1918

Joost Van Vollenhoven

1918-1919

Gabriel Angoulvant

1919-1923

Martial Merlin

1923-1930

Jules Carde

1930-1936

Jules Brévié

1936-1940

Marcel de Coppet

1940

Léon Cayla

 

À partir de 1940, les Gouverneurs Généraux prennent le titre de Gouverneur Général de la République Française :

 

1940-1943

Pierre Boisson

1943-1946

Pierre Cournarie

1946-1948

René Barthes

1948-1951

Paul Béchard

1951-1956

Bernard Cornut-Gentille

1956-1958

Gaston Cusin

1958-1960

Pierre Messmer

 

Ce dernier portera le titre de Haut-Commissaire général de la République.

 

 

Les députés du Sénégal

 

Pour terminer, citons les députés qui représentent le Sénégal à la Chambre des Députés puis à l’Assemblée Nationale sous les IIIe et IVe Républiques :

 

1879-1889

Gasconi

1889-1893

contre-amiral Vallon

1893-1898

Couchard

1898-1901

comte d’Agoult

1902-1914

François Carpot (de Saint-Louis)

1914-1932

Blaise Diagne (de Gorée)

1932-1940

Galandou Diouf (de Rufisque)

1945-1960

Lamine Gueye (de Saint-Louis)

 

© AAMHIS 2013 - Musée Historique Gorée (Sénégal) – Tél (221) 33 842 77 60 < aamhisgoree@gmail.com >   Credit
Conception: